Raclette et Beaujolais


La raclette et le Beaujolais sont tous les deux synonymes de convivialité et de plaisir partagé. En ces temps enneigés, la perspective d’une bonne raclette party est tout ce qu’il y a de plus séduisant. Pour les grandes tablées entre amis, il nous faudra tous patienter encore un peu cependant… Mais un bon repas et de bonnes bouteilles, partagés avec 3 ou 4 convives devraient nous mettre du baume au cœur en attendant des jours meilleurs.


une bonne raclette se déguste avec un bon vin

La raclette, avec ou sans charcuterie ?


À table, les discussions vont souvent bon train lorsqu’il s’agit de déguster une raclette. Les puristes affirment que la vraie recette est uniquement constituée de ce délicieux fromage à pâte pressée non cuite et de pommes de terre. Les autres aiment à lui ajouter de la charcuterie et prétendent qu’il n’y a rien de meilleur. En réalité, les camps qui s’opposent ont raison tous les deux. En effet, à l’origine, le « fromage rôti » était un plat traditionnel dans les montagnes Suisses. Les bergers faisaient fondre du fromage près du feu et le raclaient ensuite dans leur assiette pour le déguster avec des pommes de terre. La recette de ce repas solide et réconfortant est ensuite tranquillement descendue de la montagne pour gagner les vallées et a fini par traverser la frontière, au siècle dernier. Les Savoyards l’ont alors peaufinée en y ajoutant de la charcuterie.

Mais une chose est sûre, que l’on souhaite déguster sa raclette selon les traditions ancestrales des bergers Suisses ou que l’on se laisse tenter par la recette, plus contemporaine, des Savoyards, il y a une chose qui met tout le monde d’accord. La raclette se déguste avec un bon vin !


Du vin rouge ou du vin blanc pour accompagner votre raclette ?




Les deux options se défendent. La raclette est avant tout un fromage. Il est donc de mise de lui adjoindre un vin blanc. Aussi, traditionnellement, c’est un vin blanc, pas trop sec, qui est choisi pour souligner élégamment la volupté du fromage à raclette.

Si telle est votre préférence, la fraîcheur et la rondeur d’un Chardonnay pourraient être alors vos meilleurs alliés. Ils feront délicatement écho aux arômes légèrement fruités du fromage à raclette. De plus, sa minéralité et sa belle acidité créeront un bel équilibre avec la richesse de ce plat plutôt riche.





Cependant, ceux qui aiment déguster leur fromage et leurs pommes de terre avec de la charcuterie, de la viande séchée et des cornichons, se tournent volontiers vers un vin rouge pour accompagner leur raclette. Un vin rouge pas trop tannique, fruité et souple fait alors merveille.



Les vins du Beaujolais se montrent donc des postulants sérieux pour réaliser un mariage réussi. S’il vous reste quelques bouteilles de Beaujolais nouveau, vous réussirez un accord mets-vin chaleureux, simple et convivial. Néanmoins, pour une union plus raffinée, le caractère fin et délicat du Morgon et ses arômes de fruits rouges en font également un candidat idéal.


Dans tous les cas, que vous choisissiez du vin rouge ou du vin blanc pour accompagner votre raclette, pensez bien à éloigner la bouteille de l’appareil à raclette pour conserver une température de dégustation optimale.